Réussir sa certification PHP

Parfois par défi personnel, parfois par demande de la société qui vous emploie, cette certification est régulièrement demandée.
Notre société moderne de plus en plus cloisonné par le besoin d’avoir des diplômes pour prouver ce qu’on est, ce qu’on vaut ne nous laisse pas le choix: vous devez passer votre certification PHP.

La question qui vient donc à l’esprit c’est comment la réussir pour la mettre définitivement derrière vous, pouvoir l’exhiber fièrement dans votre CV, linkedIn et autres.

Pour passer ma certification j’ai commencé par lire intégralement le PHP 5 avancé (la totalité des références sera reprise à la fin de cet article) suivi du Certification Study guide. Nul besoin à ce moment là de passer 10 minutes à retenir l’intégralité de chaque page (la somme des deux livres en faisant 1.100 tout de même). Juste les lire attentivement et les comprendre. N’hésitez également pas à noter sur un petit post it ou un bloc notes les détails sur lesquels vous tiquez, ça vous servira plus tard.

Les évolutions à travers les versions

Ensuite un petit tour dans les rubriques “Migrer de PHP X.X vers X.X” de php.net pour repérer toutes les différences et ce qui est communément utilisé dans les versions ultérieures ou précédentes de PHP.
En effet, dans le monde Web et PHP nous ne contrôlons pas toujours l’infra sur laquelle nos devs vont être déployés. Le serveur sur lequel vous lisez ce billet est en PHP 7 (sorti en décembre 2015) mais lors d’un développement de plugin WordPress par exemple nous devons être compatible 5.3 afin de couvrir la majorité des instances disponibles. Imaginez un peu le gap auquel nous devons faire face: les premières versions des releases datent pour 5.3 de Novembre 2009, 5.4 de Mars 2012 , 5.5 de Juin 2013, 5.6 de Octobre 2014, 7 de Décembre 2015. Cette certification porte au moment où j’écris cet article sur la release 5.5 et nul doute que la prochaine version concernée par cette dernière sera très probablement la 7 dû aux très nombreuses avancées de cette release.

Tester, tester & tester encore

Une fois tout ceci effectué vous pouvez ressortir votre bloc-notes et commencez à tester les fonctions sur lesquelles vous aviez tiqué. Un bon éditeur ou IDE et un php pour runner les quelques doutes que vous auriez encore et les écarter.  Comme nous sommes nombreux à être certifiés ici nous avons séries de tips & tricks que nous nous passons de certifié à futur.  Les petites notes en font partie.

uCertify

Ensuite uCertify est venu mettre son grain de sel dans la préparation.  Le but de ce dernier c’est de permettre d’apprendre/réviser et de passer des examens blancs.  Pour ma part seuls les examens m’ont servi.
Vous avez 3 examens blancs de 70 questions chacun. Attention, une fois ces questions consommées vous n’en aurez plus d’autres, vous êtes donc limités à 210 questions quoi qu’il advienne. Néanmoins vous pouvez passer les questionnaires un nombre infini de fois.

J’ai donc passé un premier examen en ouvrant php.net sur la fonction chaque fois que j’avais un doute. Mais attention, j’ai toujours choisi la réponse AVANT d’ouvrir la page de doc relative à la question. Si en tapant au hasard vous aviez raté bah ça restera raté, sinon le résultat ne serait pas fiable.  Une fois l’examen fini prenez le temps de revoir les questions sur lesquelles vous vous êtes trompé: ouvrez les pages de docs relatives à la question. Quitte à relire toute la doc sur les streams si vous aviez oublié comment créer un contexte de stream. C’est long, c’est dur, c’est pénible, mais si on veut réussir il n’y pas le choix.

Le 2ième examen blanc a été effectué quelques jours plus tard (faites toujours des pauses de 1-2 jour(s) entre les examens, les enchainer est harassant et de plus pas très productif) mais cette fois en ne revoyant que les pages de documentation ouvertes au moment même. J’ai laissé quelques jours entre l’examen proprement dit et la review de l’examen. Une fois cette review effectuée et la liste de la documentation établie je l’ai posée dans un coin.

J’ai donc passé mon 3ième et dernier examen blanc avec le même process que le premier. En ajoutant la documentation issue de la review de n°2 en post lecture.

Toujours sur soi

Il faut également dénoter que depuis le début de cet article (première ouverture du livre) et jusqu’à la certification le livre PHP 5 avancé m’accompagnait dans mon sac à dos en permanence, en arrivant à ne devenir que consultatif pendant les périodes d’examens blancs. A force de faire du PHP matin, midi, soir il arrive un moment ou vous saturez, dire le contraire serait mensonger.

Bizarreries PHPiennes

Sinon nous sommes parfaitement d’accord qu’il y a parfois des interrogations étranges en PHP, parfois motivées par des raisons historiques, comme par exemple:

  • oui le mot clé finally qui existe depuis des lunes en Java n’est apparu qu’il y a “peu” (5.5) dans le monde PHP. Et le tout erreur est une exception n’est là que depuis PHP 7.0, c’est comme ça, c’est un langage qui évolue;
  • dans strpos il faut placer la chaine dans laquelle il faut chercher en premier paramètre ou stripos permet la recherche en ignorant la casse et que c’est souvent ce petit i salvateur qui permet cette distinction dans les fonctions str*;
  • mais qu’on utilise cependant case dans strnatcasecmp.

C’est simple à dire mais pour tout ça il n’y a pas 36 solutions: il faut pratiquer, encore et encore.  Et ce n’est pas toujours très logique mais c’est comme ça, il faut faire avec.

J’ai ensuite passé mon examen dans un centre Pearson Vue et l’ai réussi du premier coup.

Bon courage pour la suite,

Les livres:

  • Modern PHP: New features and good practices (Déjà lu et critiqué sur ce blog auparavant) ISBN: 978-1-4919-0501-2
  • PHP 5 avancé 6ième édition ISBN: 978-2-212-13435-3
  • Phparchitect’s Zend PHP 5 Certification Study Guide ISBN: 978-0-973-86214-0
  • Performances PHP (celui ci n’est pas utile pour la certification en tant que tel mais néanmoins très intéressant) ISBN: 978-2-212-12800-0

Mon but n’est pas de gagner de l’argent sur la vente des livres par un lien sponsorisé. C’est pour cela que j’ai volontairement refusé de linker ces ressources, mais vous devriez très très vite les trouver avec l’ISBN fourni.

Les sites:

Cet article a été demandé et écrit pour Antidot.

Posted in Web by El Gnap at February 22nd, 2016.
Tags: , , , , ,

Leave a Reply

*