Dockstar Leds

La petite LED bicolore en façade du Dockstar nous signifiant qu’il est allumé c’est bien. Mais si on pouvait la manipuler nous même ça serait mieux ne pensez vous pas ?!

Ce qui est chouette c’est qu’en fait on peut. Paraitrait qu’il faille installer un noyau spécial pour avoir le contrôle de ces LEDS mais je dois vous avouer que j’ai fait beaucoup de bidouillages et que je ne me souviens plus trop de ce que je lui ai fait subir. Je vous invite a googler ou a jeffDozzaner pour trouver ce qu’il vous manque pour ça.

Contrôle des leds

Après avoir trouvé comment supporter ces leds je me suis fait : oh que c’est complexe, ça va être pénible d’appeler les bonnes commandes aux bons moments et dans le bon ordre. C’est pourquoi je me suis facilité la vie en écrivant un premier script.

Celui ci permet des commandes dont la simplicité est poussée à l’extrême comme ceci :

leds g off # éteindre la led verte
leds g on # l’allumer
leds g b # la faire brievement s’allumer (0.25 sec)
leds g t 1000 # la faire clignoter avec un intervalle de 1 seconde
leds g t 1000 2000 # la faire clignoter : 1 seconde allumée, 2 secondes éteinte, etc.

leds‘ étant le nom de mon script quelque part stocké dans le $PATH et g signifiant green (o existe également et fait de l’orange).

J’en fais quoi ?

Vous pouvez en faire des tonnes de choses, songez aux applications de monitoring. Tant que vous savez scripter un programme qui peut appeler ‘leds‘ avec des paramètres vous faites ce que vous voulez.

Pour vous donner des idées moi j’ai écrit (et publié) un script permettant de surveiller son MPD (savoir s’il est en train de jouer ou non, et s’il reçoit des ordres) mais également un script permettant de surveiller le système via son load average et son réseau afin de pouvoir comprendre son éventuel impact sur l’utilisation du réseau.

System monitoring

Sur le dockstar il y a un client de news mais aussi un serveur DNS. Il me permet d’avoir un cache, mais aussi de filtrer pléthore de site gênants ou sur-publicités. D’un coté quand il tourne bien ça permet de gagner de précieuses secondes, d’un autre quand lui est surmené de les perdre.

Et si il est occupé à télécharger plein pots la dernière Fedora 16 x64 il va saturer la connexion internet sans pour autant saturer son processeur.

Voilà pourquoi monitorer ce système sur ces deux éléments. Il ne m’a fallut ‘que’ trouver un programme qui permettait d’avoir le load average (facile ça) et d’avoir l’utilisation courante du réseau.

Pour le reste je vous invite à voir tout ça sur mon dépôt GitHub : https://github.com/lgnap/Dockstar-leds

Posted in Linux by El Gnap at December 24th, 2011.
Tags: , , , ,

Leave a Reply

*