#CafeN – AndroidParty

Oui, je sais, je suis franchement à la bourre.  Mais je tenais quand même à en parler.

Contrairement à la seule autre fois où je me suis déplacé où c’était une petite soirée imprévue dans un café ‘normal’, on commence à avoir une réelle structure qui se met en place, j’ai nommé : le Café Numérique.  En deux-trois mots,  vous prenez la salle du Mirano (anciennement boite et maintenant lieu de rassemblement).

Mirano Salle principale

Mirano Salle principale

Mirano 'Arrière boutique'

Vous prenez un sujet ayant attrait au numérique (très varié, ça va de la confrontation HTML 5 à flash à l’impact du net sur l’école (web 2.0) en passant par la Télé numérique), vous prenez quelques personnes passionnées par leur boulot et sujet, vous ajoutez à ça un bon paquet de personnes qui ont envie de découvrir des nouveautés et d’apprendre des choses et vous avez plus ou moins le concept du Café Numérique.

On pourrait croire que c’est un rassemblement uniquement pour les geeks, mais attention avant de dire ça, il faut savoir qu’un article d’une double page vient de paraitre dans le Télémoustique (Vous pouvez en savoir plus sur l’article sur le blog d’olisushi) qui n’est, selon moi, pas un journal à connotation très geek.

Je crois que c’est avant tout un lieu de rencontre comme un autre, où on peut trouver ici et là des passionnés d’informatique.

Le décor est planté, je peux parler de l’Android Party maintenant.

Pas de réels changements avec l’organisation des cafés numériques habituels. Juste l’ajout du tirage et du concours sur le web.  Personnellement, je trouve ça dommage. D’accord il faut un lieu pour permettre aux gens de discuter librement et un autre où pouvoir écouter les présentations effectuées par les professionnels. Mais ça semble tellement cloisonné, j’ai vraiment eu l’impression d’appartenir à un groupe ou à un autre : celui qui écoute les présentations ou celui qui préfère discuter avec ses amis à coté.  Ceci peut être du aux portes fermées entre les 2 salles.  Je n’ai pas vraiment de solution à proposer car je n’en vois pas personnellement.  Peut-être aussi la petite salle où se font les exposés qui donne pas vraiment envie d’aller dedans ?  Je ne sais pas je n’ai pas de réponse.

Le concours Android lui-même: le compteur étant des plus douteux permettant de faire buzer.  En fait il n’était pas douteux, mais après avoir demandé toutes les conditions qui devaient être réunies pour faire s’incrémenter le compteur j’ai compris.  Pour pas barber avec du technique je le métaphore un peu.

  • Trouvez un éléphant Africain
  • Allez le capturer
  • Ramenez le en Belgique, et faites le immatriculer
  • Allez depuis la cage de l’éléphant jusqu’à la campagne sans ne surprendre personne
  • Avec l’éléphant devant une botte de foin trouvée sur place cherchez la seule aiguille qui se trouve dedans.

Voilà vous devriez avoir votre compteur qui s’est incrémenté maintenant ^^.  Bon ok, j’exagère sans doute un tout petit peu, mais de si peu ;-).

Un compteur légèrement farfelu. On peut parler du tirage au sort, cette fois ce n’est pas un mec qui en avait rien à faire qui l’a reçu (pas comme la fois passée donc), juste un HONTEUX possesseur d’iPhone. Houuuuu, le mauvais…

Contrairement à la fois passée, où un cadeau principal était prévu (à l’époque un téléphone offert par Proximus) et toute une série de cadeaux secondaires plutôt sympathiques (Allant de l’oreillette bluetooth au bon pour un restaurant à Sushi), cette fois c’était beaucoup plus limité : seulement des oreillettes A2DP ont été offertes en plus.

Je ne peux pas terminer ce post sans évoquer du cadeau principal que je me suis offert en version réduite : L’Android Guy conçu par OliSushi. Si vous le trouvez mignon (Il est protégé par mon avatar sur twitter), n’hésitez pas à aller en demander un à Oli, je crois qui lui en reste.

Posted in Android by El Gnap at March 27th, 2010.
Tags: , , ,

Leave a Reply

*